Depuis 2003, la ferme de Friedrich Haase est passée de 100 hectares à 4 100 hectares avec 24 employés à plein temps. Haase, qui a acheté ces terres en raison de leur faible valeur agricole, a montré ce qui peut être accompli grâce à une bonne gestion.

L'une de ses principales réalisations a été d'améliorer la santé des sols en utilisant des techniques telles que le respect d'un cycle de nutriments, la rétention d'eau et des analyses régulières des sols. Il a également investi de façon stratégique dans des installations de stockage du grain sur site, ce qui lui permet à la fois de commercialiser sa propre production et de louer de l'espace au moulin local.

Friedrich Haase : Domaines clés des pratiques durables

Sol

Sol

Friedrich a acheté des terres agricoles dans cette région spécifique de la Lettonie en raison de leur faible valeur. Les prix dans cette région ont été affectés par des investissements financiers limités, des infrastructures inadéquates et une gestion médiocre, ce qui a entraîné une perte de productivité et de qualité des sols. De plus, un mauvais entretien du drainage des champs a conduit à leur engorgement.

Pour aider à améliorer la santé et la structure des sols, la ferme a introduit un certain nombre de pratiques visant à accroître la teneur en matière organique et à renforcer l'impact positif que cela a sur plusieurs propriétés des sols, telles que le cycle des nutriments, l'activité biologique et la rétention d'eau. Des résidus de culture (de la paille céréalière, par exemple) et des cultures de couverture sont incorporés dans les sols pour augmenter la quantité de matière organique disponible et des mises en culture sont réalisées pour réduire au maximum les pertes.

La ferme effectue régulièrement des analyses des sols pour déterminer les taux de phosphate, de potasse et de pH, qui sont enregistrés sur des cartes numériques des champs. Ces données fournissent des informations essentielles à l'épandeur qui est équipé d'un GPS et adapte les doses d'engrais pour atteindre les niveaux ciblés de nutriments dans les champs. Ce système aide à appliquer les intrants avec plus de précision et à équilibrer les profils nutritifs des sols dans chaque parcelle.

Afin d'optimiser l'épandage d'engrais azoté et de réduire les quantités nécessaires pour maintenir les rendements, la ferme a adopté un certain nombre de pratiques et de technologies dont :

  • L'utilisation d'un N-Sensor qui ajuste automatiquement les applications d'azote en fonction des besoins des cultures.
  • Le recours à des plants de cultures fixatrices d'azote pour en améliorer la teneur dans le sol.
  • Des essais d'application de bactéries fixant l'azote.
En savoir plus : Sol
Gestion

Gestion

En règle générale, les exploitations agricoles en Lettonie fonctionnent par l'intermédiaire d'un système de négociants en grains et de coopératives qui fournissent à la fois des installations de stockage et de séchage du grain et, enfin, le commercialisent. Afin d'optimiser la gestion de l'activité et de la ferme, Friedrich a investi dans des installations permettant de stocker 12 000 tonnes de céréales sur son site et dans un séchoir à grains. Grâce à cela, il peut de plus commercialiser et vendre son propre grain et passer des contrats avec le moulin local.

Réduire les déchets

Réduire les déchets

Les séchoirs à grain achetés par Friedrich ont été spécifiquement sélectionnés pour utiliser des copeaux de bois afin de générer la chaleur nécessaire. Ce bois est collecté et provient des environs de la ferme. Il constitue une source durable et renouvelable de combustible pour le séchage du grain.

En savoir plus : Réduire les déchets

En savoir plus sur l'histoire de Friedrich Haase

Examinez l'étude de cas. Vous y trouverez des détails sur le rendement de la ferme par rapport aux normes et aux critères de bonnes pratiques du programme, ce que la recherche externe nous révèle sur les actions du producteur et comment ce dernier tire parti d'une amélioration de la durabilité.

Télécharger l'étude de cas complète (PDF, 3,2MB)
Friedrich Haase

“J'ai toujours voulu diriger ma propre ferme, mais en Allemagne, cela n'était pas possible en raison des prix des terres. C'est ce qui m'a conduit en Lettonie : c'est là que j'ai vu les grandes opportunités qui s'offraient à moi. J'ai commencé avec 100 hectares en 2003 et depuis, j'ai investi dans plus de terres et dans des infrastructures pour aider à construire et à développer une entreprise agricole durable de plus de 4 000 hectares. J'ai beaucoup appris et j'ai conscience des avantages que procurent une bonne compréhension de nos clients et une collaboration avec ces derniers. En 2008, nous avons conclu un partenariat avec le moulin Tartu Veski pour la culture de blé sous contrat, un pari pleinement réussi qui nous a permis d'entrer en contact avec McDonald's. Lorsque nous avons été choisis pour devenir ferme de référence dans le cadre du programme de McDonald's, cela a été un moment de grande fierté, car à mes yeux c'est la reconnaissance des efforts acharnés que mes collaborateurs et moi-même avons menés et de notre partenariat avec Dobele et McDonald's.”

Friedrich Haase Ferme Haase, Lettonie

“La réussite d'une exploitation agricole exige de franchir de nombreux obstacles et de relever d'innombrables défis ; Friedrich a réalisé quelque chose que peu de personnes oseraient tenter. En 2003, il a quitté son Allemagne natale et acheté 100 hectares de terres. Au cours des années qui ont suivi, ce nombre a grandi pour atteindre plus de 4 000 hectares. Friedrich est indéniablement un excellent homme d'affaires et un excellent agriculteur, qui se soucie énormément de son exploitation et de l'environnement local. Sa plus grande réalisation : superviser avec brio la transformation de terres arables pauvres en une exploitation agricole productive et durable.”

Karl Williams Directeur des Opérations, FAI Farms